Catherine VAZ, à la boutique Louis Fouquet Montaigne

Une boutique-bijou pour faire le plein de chocolats et de confiseries

De bon matin, Catherine VAZ nous donne rendez-vous pour découvrir son nouvel écrin chocolaté de l’avenue Montaigne au luxe discret. Avec elle, il n’y a pas d’heure pour déguster une bonne friandise artisanale. Et passer en revue toutes les gammes gourmandes réalisées par Louis Fouquet. Sa boutique-bijou fait face à l’hôtel Plaza Athénée et au Théâtre des Champs Élysées. Et elle en est très fière. On la comprend ! À la tête de l’entreprise depuis toujours, elle est tombée dedans quand elle était petite. C’est la seule à connaître tous les secrets de fabrication de chaque produit. Désormais, ancrée dans le Triangle d’Or parisien, la montée en gamme de l’enseigne est inévitable en retrouvant le nom de son fondateur. Une belle opportunité pour renouer avec une riche histoire et écrire un chapitre exaltant.

Consécration pour la marque Louis Fouquet, labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant

Catherine en profite pour nous dévoiler les projets de sa marque, qui prend un nouvel élan. Louis Fouquet s’offre en effet une identité visuelle plus contemporaine, avec cette couleur « caramel beurre salé » qui lui va si bien. Et avec l’ouverture de 2 nouveaux points de vente dans la capitale. L’un au cœur de la rue de Passy, et l’autre sur la rue du Bac. Pour ce chocolatier-confiseur créé en 1852, et qui a son siège et son atelier de fabrication rue Lafitte, plus un corner au Lafayette Gourmet, 2023 est décidément l’année de tous les challenges. La Maison a vu passer toutes les modes, mais elle reste pourtant fidèle à son savoir-faire et à la tradition transmise de génération en génération.

Catherine Vaz et la collection Montaigne

Les emballages deviennent élégants, les collections de chocolats plus généreuses et les produits iconiques toujours plus tentants. Pralinés à l’ancienne, palets fruités, Salvators, caramels tendres, ganaches, bouchées pralinées à l’ancienne, barres pralinées assorties, palets fruités, caramels tendres, fruits confits, noisettes et amandes chocolatées, et pourquoi pas une prochaine collection « Montaigne » dont elle garde encore le secret ? Les tiroirs et les étagères de la boutique regorgent de bonnes choses qui font le bonheur des pauses gourmandes. Et puisque Catherine nous invite gentiment à en déguster quelques-unes avec elle, on se fait vraiment plaisir… louisfouquet.fr

Avec Charly Salierno, chef du 99 Haussmann, à l’hôtel Bowmann

Johan Thyriot, au Domaine du Colombier, à Malataverne

Xavier Mathieu, à l’hôtel Phébus & Spa de Joucas

Olivier Valade, au Château Saint-Jean à Montluçon