The Crossing, l’indian bistro des Galeries Lafayette Gourmet

Un concept qui privilégie les cuisines indiennes revisitées

On pourrait penser que la cuisine indienne est déjà à la mode à Paris, mais l’arrivée de The Crossing Indian Bistro aux Galeries Lafayette Gourmet, marque un tournant gastronomique. En effet, aux commandes de cette nouvelle adresse il y a le chef Jitin Joshi. Récompensé d’une étoile Michelin pour son travail exceptionnel chez Benares et Gymkhana, deux restaurants indiens renommés à Londres. Dans le cadre élégant et contemporain du 1er étage de ce temple des gourmets, il promet de ravir les palais en quête d’exploration et de saveurs exotiques made in India.

Chef Jitin Joshi : un incroyable talent

The Crossing le chef Jitin Joshi

Qu’est-ce qui motive Jitin Joshi, ce chef étoilé Michelin en quête perpétuelle ? Issu du mouvement culinaire indien contemporain, il se distingue par son désir passionné de partager la cuisine de son pays d’origine. Cette passion a été nourrie par sa rencontre avec trois personnalités indiennes de régions diverses : Jarret D’Abreo, de Mumbai, Abhishek Joshi, de Chandigarh, et le chef fondateur Ankur Chakraborty aux racines Bengalies. Ensemble, ils ont créé le restaurant « The Crossing », un hommage aux chemins de fer indiens qui relient l’Inde, symbolisant ainsi sa grande diversité.

The Crossing, le tour de l’Inde dans l’assiette

The Crossing les plats

Cette nouvelle expérience culinaire se distingue par des plats lisibles, légers et fidèles à l’esprit de la cuisine indienne. Aussi divers que le continent qu’ils représentent. Du Nord, où les viandes et les plats réconfortants sont adaptés au climat, jusqu’au sud, aux saveurs plus légères. Mettant en avant les poissons et les légumes, l’arc-en-ciel des cuisines indiennes a une profondeur et une variété incomparables.

The Crossing Chaat, une icône de la street-food

Le chef nous convie à savourer des plats typiques où il apporte sa touche personnelle. Tels que son Chaat, une icône de la street-food. Là, il réussit à créer un équilibre parfait entre le sucré et le salé. De manière plus traditionnelle, il propose également le Chicken Tikka. Un poulet mariné au yaourt et à la menthe, puis rôti au four tandoor. L’agneau, baptisé Lamb Korma, est un curry classique relevé d’une touche subtile de cardamome. Le Dal, incontournable, est aussi revisité par le chef sous le nom de Dal Morabadad. Son goût redéfinit les lentilles en les sublimant avec à un mélange habile de chutneys épicés et de pois chiches pressés. Très croustillant ! Une recette inspirée des « Chana Jor Garam », un snack de rue courant dans la plupart des États indiens.

Dessert glacé le Kulfi

Et pour couronner le tout, les desserts sont tout aussi exceptionnels. Parmi eux, le Kulfi. Une glace à la pistache à la fois moelleuse et croustillante à souhait. Il y a encore le Malaiyu. Une mousse élaborée avec du safran, du miel et des feuilles de rose. Chaque bouchée de ces délices sucrés offre un voyage gustatif à travers la terre natale et l’art culinaire de Jiltin Joshi. Formule 2 plats : 32€ – 3 plats : 35€. crossingtherestaurant.comgourmet.galerieslafayette.com

Bel Canto Paris, les diners spectacles gastro-soprano

La Penela, une nouvelle table galicienne… si parisienne

Signorvino Paris, la nouvelle cantina con cucina italiana

Stéphanie Le Quellec inaugure La Kitchen, à l’hôtel Madame Rêve