Antonin Carême 23e édition, un Prix Littéraire de la Gastronomie au top

Les acteurs du bien-manger mis à l'honneur par leurs pairs

Le monde de la gastronomie, perçu comme une authentique forme d’art et de créativité, occupe également une position particulière au sein de la littérature. Antonin Carême, célèbre chef et pâtissier français du 19e siècle, fondateur de la haute cuisine et premier à porter l’appellation de « chef », a laissé une influence immense sur cet univers culinaire. En son honneur, un prix littéraire de gastronomie a été instauré. Cela, afin de saluer la contribution des écrivains talentueux dédiés à l’exploration et à la célébration de la cuisine.

Deux présidents et un prestigieux jury

L’édition 2023 de ce prix a été marquée par la présence de deux présidents ! Stéphane Layani, Président du Marché International de Rungis, est pour l’occasion président du Prix. Quant au chef Phillippe Renard, il préside le Jury. Un jury où les personnalités passionnées par le mariage de la gastronomie et de la littérature sont en nombre. Des experts tels que Monique Cara, productrice d’émissions de télévision, et Edouard Cointreau, directeur des Awards de la Gastronomie Internationale. Ont aussi apporté leur expertise, Henri-Pierre Millescamps, expert en livres anciens, et Catherine Dumas, sénatrice de Paris. Le maire du du 6e arrondissement de Paris Jean-Pierre Lecoq, et Pierre Saner, directeur de la Mission Française du Patrimoine et des Cultures Alimentaires, ont joué un rôle crucial dans l’inscription du Repas Gastronomique des Français au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité. Un beau panel qui a eu fort à faire pour élire les meilleurs !

Un prix Antonin Carême très porteur

La soirée a brillé de l’éclat des chefs, célébrés pour leur contribution à la gastronomie et à la littérature culinaire. Le Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême a honoré Pierre Gagnaire pour « Une vie en cuisine« . En seconde place, on découvre « Marseille un jour sans faim » d’Ezechiel Zérah et « Le garde-manger » de Benoît Castel. Quant au Prix Spécial du Jury Pierre-Christian Taittinger 2023, il distingué 2 chefs 3 étoiles. Dont Mauro Colagreco du restaurant 3 étoiles Le Mirazur, à Menton, pour « Sous le signe de la lune« , et Gérald Passedat, du Petit Nice, à Marseille, pour « Des abysses à la lumière« . Enfin, le Prix Littéraire Féminin de Rungis met à l’honneur Alessandra Montage Gomes avec « Ma cuisine de cœur« . Sans oublier Dina Nikolaou pour « Crète la cuisine authentique« , préfacé par Stéphane Layani. Des œuvres qui promettent d’offrir une belle diversité gourmande au coin de la cheminée. prixantonincareme.com

Livres de cuisine : des pages alléchantes qui nous font du bien

Livres gourmands : de beaux ouvrages à dévorer des yeux

Arnaud Larher, les 25 ans de pâtisserie d’un Meilleur Ouvrier de France

Leandro Carreira signe « Portugal : le Livre de cuisine »