Beaujolais, un vignoble et une destination touristique en harmonie

Redécouverte d'une région viticole en pleine mutation

Difficile à situer sur une carte de France, le vignoble du Beaujolais est en fait à rechercher dans… un verre. Entre Mâcon, Lyon et Villefranche-sur-Saône, la région vallonnée qui abrite le vin le plus connu du monde retrouve enfin des couleurs. Après des années de « Bojo Bashing« , les spécialistes reconnaissent sa montée en gamme. Un souffle nouveau porte les millésimes de l’appellation avec l’arrivée d’une nouvelle génération de vignerons épatants.

Vignoble d’hier et d’aujourd’hui

Héritiers de belles maisons, ou entrepreneurs bien décidés à en changer l’image de marque, ils mettent tout leur cœur à l’ouvrage. Prenant soin de respecter la terre, pour la travailler le plus proprement possible sans se soucier des codes d’antan. Un travail de longue haleine qui commence à porter ses fruits. Dans les vignes du berceau des vins gourmands, le Gamay, cépage roi, n’a jamais aussi bien développé ses subtilités aromatiques et son caractère fruité.

Des domaines viticoles repensés

Aucune description de photo disponible.

Du coup, les récoltes se suivent et s’affinent chaque année, de la floraison à la mise en bouteille. Avec une grande attention portée au terroir, à l’adaptation au changement climatique et à la qualité pour produire des cuvées singulières qu’on est fier de servir à des connaisseurs. Sur place, on parle désormais de Beaujonomie comme d’un art de vivre. Avec un agenda festif tout au long de l’année pour se donner rendez-vous autour de beaux flacons.

Wine tours en Beaujolais

Loin du Beaujolais Nouveau ou du jargon professionnel qui rebute les amateurs, on déguste désormais le Beaujolais comme on aime. Sans complexes ! De plus, les villages qui portent les noms de Vaux-en Beaujolais, Belleville-en-Beaujolais, Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais, Quincié-en-Beaujolais et Corcelles-en-Beaujolais contribuent au réveil d’une appellation aussi diverse. Sans oublier Beaujeu, la capitale historique locale, les routes des vins et l’œnotourisme local.

Un vignoble aussi varié que ses paysages

Du nord au sud, cette Toscane française aux pierres dorées compte parmi ses fleurons douze déclinaisons. En rouge, blanc ou rosé. Beaujolais, Beaujolais Villages, Brouilly, Côte de Brouilly, Reginé, Morgon, Chiroubles, Fleurie, Moulin-à-Vent, Chénas, Juliénas et Saint-Amour. De quoi varier les plaisirs à table, selon les envies du moment. Et se réapproprier leurs expressions pour les marier à tous nos menus gourmands ! beaujolais.comdestination-beaujolais.com

Nos vins coups de cœur en Beaujolais

  • Château de Corcelles Brouilly vieilles vignes 2020 en magnum

Le plus élégant domaine viticole du Beaujolais est un monument historique du 15e siècle où il fait bon organiser ses événements festifs. Après la visite des salons et des jardins, on file à la boutique s’offrir carrément un magnum de Brouilly Vieilles Vignes pour apprécier ses saveurs sur des œufs en meurette. 30,40€. domainesrichard.fr

  • Château du Basty Beaujolais Lantigné 2023

Quentin Perroud reprend les rênes de l’une des plus vieilles propriétés viticoles du Beaujolais, fondée en 1482. Il cultive ses vignes de 35 ans d’âge, certifiées en agriculture biologique, de manière traditionnelle pour en extraire le meilleur du terroir. En rouge, la robe rubis de son millésime 2023 dévoile un nez fruité et fleuri idéal sur une belle viande grillée. 15€. chateaudubasty.com

  • Domaine Hamet- Spay Cave Lamartine cuvée Vers l’Église 2022

Face à l’église du village de Saint-Amour Bellevue, la même famille cultive depuis 1926, avec passion et des secrets bien gardés, la palette des vins régionaux. Dont ce magnum qui met à l’honneur l’élégance du Gamay dans toute sa majesté. Révéler qu’ici chaque grain de raisin est cueilli et trié à la main donne le ton de la qualité de ce nectar, à déguster entre initiés sur un carré de porc aux herbes. 30€. hamet-spay.fr

Séjourner dans un vignoble du Beaujolais

vignoble chambre

Face à ses propres vignes, Laurence Chomienne a fait de sa maison familiale un refuge d’amoureux. Ma Chambre à Saint-Amour abrite 5 écrins élégants et au calme. Quant au petit déjeuner, copieux, il se déroule dans la grande cuisine lumineuse, avec vue panoramique sur la piscine et une campagne verdoyante qui donne des envies d’évasion. Chambres à partir de 150€ la nuit pour 2. Petit déjeuner : 15€ par personne. 625, route de la Saint-Valentin – 71570 Saint-Amour-Bellevue. Tél. : +33 (0)7 86 10 32 70. machambreasaintamour.com

Famille Laplace, l’attachement aux vins de Madiran et de Pacherenc de Vic Bilh

Fraîcheur et minéralité des vins de Savoie : le best of des terroirs alpins

Vins rosés, un concentré de soleil

Vins rouges : des cuvées prêtes à la dégustation