Fraîcheur et minéralité des vins de Savoie : le best of des terroirs alpins

Une sélection de haute altitude, à déguster entre bons vivants

Les vignobles de Savoie regorgent de trésors viticoles qui accompagneront parfaitement nos longues soirées d’hiver, ou autres fondues savoyardes.

Domaine Magnin : puissance des arômes

Côté rouge, un vin de Savoie Arbin Cuvée « Tout un Monde » 2016. Issu de la vigne centenaire du domaine, plantée par Louis Magnin, le grand-père de l’exploitant actuel, sur des argiles rouges anciennes. Un vin qui se marie parfaitement à un plateau de charcuteries, des viandes rouges, une daube de joue de boeuf polenta, un boeuf bourguignon, un magret de canard ou un gigot d’agneau. 60€. Côté blanc, un vin biologique Chignin Bergeron « Grand Orgue » 2018. En 100% cépage Roussanne, il provient d’une sélection des meilleures parcelles sur des sols argilo-calcaires caillouteux. Puis vendangé manuellement en un seul passage, avec des raisins très mûrs. Le must sur un « Persillé de Tignes ». 30€. domainelouismagnin.fr.


Domaine de la Mérande : élégance et finesse

vin de Savoie

Le Domaine Genoux du Château de Mérande nous propose ici un vin blanc Roussette de Savoie : Son Altesse 2022. Une robe or jaune, une bouche riche, souple, minérale et équilibrée. Un nez intense et complexe avec une belle fraîcheur fruitée, florale et agrumée. Des notes subtiles de citron vert et d’amandes fraîches en finale, soutenues par la délicate amertume des Altesses de grande origine. 20€. Vin rouge L’Intégraal 2020, 100% Mondeuse. Une symphonie d’arômes kirchés et compotés où se mêlent salaisons, épices, muscade, cacao et vanille. Couleur soutenue, robe framboise, reflet mauves pour des tanins complexes, tendres, denses et généreux. Incomparable longueur en bouche qui fait de ce cru une réussite. Cette grande bouteille conviendra à une marinade de gibier, un confit de canard ou une tomme crayeuse. Et pourquoi pas… à une charlotte chocolat-vanille de chez Hugo & Victor. Gâteau : 49€. Vins : 30€. domaine-genoux.fr


Domaine JF Quenard : la Savoie familiale

La propriété familiale de 18 hectares, transmise de père en fils depuis 1644, est située sur les hauteurs de Chignin. Ce Chignin Bergeron « Au pied des Tours 2022 » a une jolie structure, de la matière, un coté fumé et une belle aptitude au vieillissement. Le nez révèle un bouquet de citron et d’agrumes. L’attaque en bouche est franche, le vin est ample et charnu. Superbe finale. Idéal sur des écrevisses, du boudin blanc et tout poisson de rivière en sauce. Il accompagne aussi des fromages à pâte dure, des viandes à chair blanche et un poulet aux morilles pour un millésime de quelques années. 22€. Le Crémant de Savoie Entre Amis est frais et tonique. 60% Jacquère, 20% Pinot-Noir et 20% Chardonnay. Nectar vineux et tendu, c’est un « Brut Zéro ». 20€. jfquenard.com


Domaine les Aricoques, le « Rouze » et le blanc

Pan de Savoie

Le Domaine les Aricoques tient son nom du lieu-dit « le Clos les Aricoques » dans la commune de Frangy, en Haute-Savoie. Il a été repris en 2021 par deux amis de longue date, Romain Dupont et Guillaume Bellon. Pan Le Rouze, appellation Vin de France, est une cuvée de printemps du millésime 2022. Un vin léger, facile à boire, qui se garde 2-3 ans. Idéal sur des plats frais d’été, de type tartare et carpaccio ou pour agrémenter une cuisine asiatique. La seconde cuvée est un blanc appellation Roussette de Savoie du millésime 2022. Un profil fruité de la Mondeuse qui s’associe parfaitement à des poissons de lac de type truite, fera, omble chevalier, mais également des fromages locaux comme la tomme d’Abondance ou un Reblochon onctueux. 22€ et 25€. domainelesaricoques – Coussin Anne de Solène.


Domaine Carrel & Senger : chic et raffiné

Marestel de Savoie

Cette cuvée est l’une des plus belles de Savoie. À Jongieux, Olivier Carrel produit un cru Marestel exceptionnel, plein d’élégance. Un modèle d’équilibre entre gras et acidité. Une robe or paille et des reflets dorés. Au nez, une jolie palette aromatique où se mêlent fleurs blanches (muguet, aubépine), fruits mûrs, notes miellées et fumées qui cachent des senteurs d’amandes douces et de noisettes. En bouche, on le ressent tout en finesse, racé et capiteux. Sa bonne charpente, entre acidité et gras, lui confère de la longueur. Un vin complet et complexe, issu d’une récolte vendangée à la main. Avec l’âge, ses arômes s’épanouiront harmonieusement. Des arômes secs, épicés et floraux qui s’accordent avec des fromages de Savoie, des viandes blanches, des poissons d’eau douce et des apéritifs. Une merveille ! 21€. le-marestel-roussette-tradition – Vase Bensimon, étole Charlott’.


Claude, Matthieu & Vincent Quenard : la Savoie sublimée

Claude Quenard en Savoie

Ce Chignin-Bergeron 2016 a une jolie couleur jaune, avec un nez très fruité de type pêche-abricot suivi de notes de figue, de coing et de violette. Ce vin s’accommode très bien sur un poisson en sauce des lacs de la région. Après quelques années, il accompagnera à merveille un foie gras et un Beaufort d’alpage. Ne pas servir trop frais, idéalement à 12°C. Garde potentielle : plus de 10 ans. 21€. Issue de vignes cultivées en culture biologique, depuis 2001, et certifiées Ecocert, le Gamay 2022 du Prieuré Saint-Hughes reste assez léger malgré des tanins bien présents, avec de beaux arômes de fruits rouges. Servir à environ 15°C. 21€. claudequenard.com – Tabouret Sweeek.


Domaine Bouvet : une belle Mondeuse 2020

Au cœur des Alpes, sur les versants Sud du Massif des Bauges, les vignes du Domaine BOUVET représentent sur une centaine de parcelles. Les différents cépages de Savoie permettent ainsi de proposer une gamme variée de vins rouges, blancs, rosés et même pétillants, en AOC Vin de Savoie. Une robe rubis à reflet grenat. Un nez mûr, intense, gourmand et frais. De fruits rouges confits cerise griotte-fraise-framboise et de thym. Une bouche fondue et fruitée, des tanins veloutés. Une belle fraîcheur jusque dans la longue persistance et une note de muscade et de cacao en finale. Un mariage parfait avec une terrine de canard, des grillades de bœuf, un carré d’agneau aux herbes, un brie ou une mousse au chocolat noir. À noter, une garde de plus de 10 ans. 26€. domaine-bouvet.fr


Château de la Mar : l’élégance savoyarde

Elaborée avec les plus vielles vignes du domaine, La Mondeuse arbore une robe grenat aux reflets fauves et violets. Des notes épicées et poivrées associées à des arômes de coing et de fruits noirs. Une bouche fraîche, tonique et rustique. Un vin à accorder à un chevreuil, du sanglier, et du lièvre. Ou avec une belle côte de bœuf poêlée et persillée et des fromages puissants. 20€. Cuvée emblématique du château, le Marestel La Chapelle mêle histoire et modernité. Un aspect brillant, une teinte dorée et des reflets vert et gris. Au nez : des notes de sous-bois associées à des arômes de vanille et de moka. Une bouche ample, grasse et longue. Pour sublimer la cuvée, des accords de poisson à base de sauce relevée et épicée. Comme une sauce armoricaine ou à l’aïoli, mais aussi un tournedos Rossini, du gibier, du lièvre ou du faisan. 25€. chateaudelamar.fr – Coussin Bensimon.


Maison Philippe Grisard : pureté aromatique

Cette Mondeuse Blanche Originelle 2020, vendangée à la main, est un vin blanc sec d’une finesse aromatique complexe. Une fraîcheur tendue vers une riche palette aromatique, tout en délicatesse. Des notes florales intenses sur une longueur persistante. À consommer entre 12-14°C, à l’apéritif ou en accompagnement de poissons de lac ou de fromages type tommes. À consommer dans les 5 à 10 ans. 29€. Quant à la cuvée Vertige 2018, c’est un millésime solaire qui offre un profil gourmand. Fruits rouges épanouis, épices chaleureuses, longueur marquée en bouche. Un vin rouge de garde, charnu, mais délicat et persistant. Mariage réussi avec des viandes rouges ! À déguster dans les 15 ans à 16°C. 30€. maisonphilippegrisard.com

Plus de vins de Savoie sur vindesavoie.fr

Sélection de vins blancs : le road book de Raphaëlle

3 vins pour un repas 100% Sud-Ouest

Cavacave : une vente exceptionnelle de grands crus

Monoprix dévoile sa foire aux vins bio de printemps